Panier - 0.00 € le panier est vide

Il n'y a aucun objet dans votre panier.

LE PLUS GRAND CHOIX DE VINS DE BOURGOGNE

100% des vins en stock - Livraison en 48/72h

  Du lundi au samedi 9h-12h30 | 14h-18h30 : 03.80.79.29.90

Domaine des Lambrays

Domaine des Lambrays
31, rue Basse
21220 Morey-Saint-Denis

Avril 2014 : LVMH s'offre Le Clos des Lambrays

Bernard Arnault, vient de concrétiser l'achat du Clos des Lambrays. Le groupe LVMH met donc les pieds en Bourgogne.
Ce grand cru de la Côte de Nuits est presque un monopole de 8.70 hectares (quelques rangs de vignes sont exploités par le Domaine Taupenot-Merme).
Côté vinification, Thierry Brouin reste le vinificateur de ce merveilleux terroir.

Dans la galaxie LVMH, le Clos des Lambrays rejoint Château Cheval Blanc, Yquem, Dom Pérignon, mais aussi Dior et bien d'autres encore.

1996 - 2014 : Le clos des Lambrays était jusqu'à présent la propriété de Günter et Ruth Freund, de Coblence, qui connaissent et apprécient la Bourgogne depuis longtemps. Günter Freund est à cette époque Chevalier du Tastevin depuis déjà plus de 20 ans ; il a été promu commandeur en 2002 ; son épouse Ruth quant à elle a été intronisée Chevalier du Tastevin en 2003. Ils ont mis tout leur cœur et leur passion dans la restauration du Château, et ils ont beaucoup investi dans le vignoble.


1979 : Après le décès de Madame Cosson, Roland de Chambure et les frères Fabien et Louis Saier rachètent le domaine. Ils vont beaucoup investir dans le domaine et, avec le soutien de Thierry Brouin, œnologue, on assiste au retour à la qualité du Clos des Lambrays. Aujourd'hui encore grâce à ses compétences et sa passion Thierry Brouin est le garant de la qualité des vins du Domaine.

C'est en 1365 que, pour la première fois, on peut voir apparaître dans les titres de l'Abbaye de Citeaux le nom d'une parcelle de vigne située au « Cloux des Lambrey ».

Le Clos des Lambrays a été divisé entre 74 propriétaires différents pendant la Révolution de 1789. A partir de 1868 on assiste peu à peu à la réunification du Clos. Louis Joly aménage la bâtisse qui avait été construite en 1630. En 1866, Albert Sébastien Rodier achève les travaux. Il a deux petits-fils Camille et Albert ; Camille, fondateur de la Confrérie des Chevaliers du Tastevin, et Albert, régisseur du domaine familial. En 1938 Albert transmet le Domaine à son amie Renée Cosson. A partir de là la propriété se referme sur elle-même et devient « La Belle au Vin Dormant ».

chargement
Définir Direction DescendanteDéfinir Direction Descendante
GrilleGrille
ListeListe

7 article(s)

Définir Direction DescendanteDéfinir Direction Descendante
GrilleGrille
ListeListe

7 article(s)

BackTop