foire aux vins 2017

FOIRE AUX VINS 2017 | du 02/09 au 24/09

20/09 : -10% sur les vieux millésimes
dépêchez-vous, fin de l'offre dans 7 jour(s) 11h 7min 54sec
Panier - 0.00 € le panier est vide

Il n'y a aucun objet dans votre panier.

LE PLUS GRAND CHOIX DE VINS DE BOURGOGNE

100% des vins en stock - Livraison en 48/72h

  Du lundi au samedi 9h-12h30 | 14h-18h30 : 03.80.79.29.90

Saint-Joseph "Mairlant" 2010

Domaine François Villard

  • Vin rouge
  • Vendu à l'unité

Vignoble

Vallée du Rhône  - Septentrionale


Appellation

Saint-Joseph


Cépage

Syrah


Format

75 cl - Bouteille

Disponibilité: Epuisé

21,00 €

Le Domaine

François Villard, qui a bossé un temps dans la cuisine, est à lui seul un solide menu dont les spécialités sont fricassée d'indépendance, carpaccio d'énergie, gratin d'audace et sauté d'ambition. Le tout assaisonné d'une bonne dose de feeling. Qui aurait cru, quand il a démarré en 1989, la fleur au fusil, qu'il serait, presque vingt ans plus tard, l'un des leaders du Rhône septentrional ? Sans jamais se départir de son regard facétieux, François a foncé vers ce qui ressemblait tout simplement à une vocation. Il a tout construit dans une sorte de fringale de plaisir et de travail acharné. N...
En savoir +

<

Vins de la même appellation

>
<

Tous les vins du domaine

>

Le domaine

François Villard, qui a bossé un temps dans la cuisine, est à lui seul un solide menu dont les spécialités sont fricassée d'indépendance, carpaccio d'énergie, gratin d'audace et sauté d'ambition. Le tout assaisonné d'une bonne dose de feeling. Qui aurait cru, quand il a démarré en 1989, la fleur au fusil, qu'il serait, presque vingt ans plus tard, l'un des leaders du Rhône septentrional ? Sans jamais se départir de son regard facétieux, François a foncé vers ce qui ressemblait tout simplement à une vocation. Il a tout construit dans une sorte de fringale de plaisir et de travail acharné.
Ni farfelu, ni timoré, il a poussé jusqu'au bout, et souvent à l'instinct, ses idées. Au fil des années, tout s'est ordonné dans une solide expérience et le bonhomme s'est forgé une sacrée trempe de vigneron. En 1993, un premier article dans la presse, une première sélection dans un guide : François saute comme un cabri dans sa cuisine, aussi joyeux qu'un gosse dans une cour de récréation. Car le jeunot a toujours rêvé d'habiter un jour le monde des grands du vin, sans arrogance mais comme par évidence. Pour retrouver à jamais « cette magie du ceps de vigne » qui l'a marqué à vingt ans, quand il a rencontré ses premiers vignerons. Pour enraciner à vie cette émotion, comme lorsqu'il a goûté, en 1987, le condrieu de Lucien Desormeaux.
À Poncins, où il a planté sa toute première vigne, il y a un gros rocher. C'est là que François vient s'asseoir parfois, les jours de doute : et si le rêve s'arrêtait ? Le coup de blues classique d'un vigneron hyper-actif qui ne se détournera jamais de sa vraie nature : aventurier du vin.

BackTop